Rouleaux de printemps au crabe des neiges et aux asperges du Québec

Ingrédients

125 ml (1/2 tasse) de vinaigrette-marinade sésame & tamari, divisée

2 tasses de vermicelles de riz, cuits et égouttés

8 feuilles de papier de riz de grandeur moyenne

1 grand bol d’eau tiède

16 feuilles de menthe

16 brins de coriandre

2 petits concombres libanais, avec la pelure, en fines lanières

1 poivron rouge, en fines lanières

16 asperges parées et blanchies (2 minutes)

225 g (8 oz) de crabe des neiges cuit et égoutté, au besoin

4 à 6 fraises du Québec, en fines tranches (facultatif)

Préparation

Dans un bol, mélanger 30 ml (2 c. à soupe) de vinaigrette avec les vermicelles de riz pour les assaisonner. Réserver le reste de la vinaigrette pour la trempette. Dans un bol rempli d’eau tiède, tremper une feuille de papier de riz pendant quelques secondes, juste assez pour la ramollir. Disposer 2 feuilles de menthe et 2 brins de coriandre sur le tiers inférieur de la feuille, en laissant un peu d’espace dans le bas pour pouvoir rouler, puis ajouter un peu de nouilles de riz assaisonnées. 

Déposer des lanières de concombre et de poivron sur les nouilles. Ajouter 2 asperges, un peu de crabe et rouler bien serrer, en repliant les extrémités vers le milieu. Juste avant de terminer le rouleau, déposer quelques tranches de fraises (facultatif) et replier le reste du papier de riz dessus.

Servir 2 rouleaux par personne (en entrée), avec la vinaigrette dans des petits ramequins individuels, en guise de trempette. 

 

Variantes

Aux crevettes : remplacer le crabe des neiges par des crevettes nordiques.

Au homard : remplacer le crabe des neiges par de la chair de homard et ajouter un peu de mangue en lanières au lieu du poivron.

Végétarien : remplacer le crabe par de fins bâtonnets de tofu rôtis à la poêle.

Accord vin

ici, deux options possibles : soit un blanc sec doté d’un bon niveau d’acidité, comme un riesling d’Alsace qui n’est pas trop minéral ; soit un vin québécois à base de viognier, qui présente aussi une bonne acidité et un peu de sucre résiduel. Ces deux vins se marient bien au côté légèrement épicé de la vinaigrette, au sucré du crabe et à la fraîcheur des légumes.